LE BLOG

L'atelier - VPNG Avocats - Montpellier

A quelles conditions une servitude conventionnelle de droit privé peut elle être maintenue sur le domaine public?

Auteur : Benjamin Beauverger
Publié le : 14/03/2016 14 mars mars 03 2016

Telle est la question à laquelle a répondu le Conseil d'Etat dans un arrêt du 26 février 2016.

Les faits de l'espèce étaient les suivants :

Par acte notarié du 13 décembre 2005 la région Provence-Alpes-Côte d'Azur a acquis de la ville de Nice la parcelle cadastrée LD 151 sur laquelle était édifié un bâtiment anciennement affecté au laboratoire d'hygiène municipal réaménagé en annexe d'un lycée.

Un syndicat de copropriétaires s'est prévalu d'une servitude de passage sur ladite parcelle résultant d'une convention de 1932.

Le Syndicat a relevé appel du jugement par lequel le tribunal administratif de Nice, saisi d'une question préjudicielle, a estimé une telle servitude incompatible avec l'affectation de la parcelle.

Le Conseil d'Etat, à l'occasion de son arrêt, va expliciter les conditions cumulatives nécessaires au maintien d'une servitude conventionnelle de droit privé sur le domaine public.

"Il résulte des principes de la domanialité publique qu'une servitude conventionnelle de droit privé constituée avant l'entrée en vigueur du code général de la propriété des personnes publiques peut être maintenue sur une parcelle appartenant au domaine public à la double condition d'avoir été consentie antérieurement à l'incorporation de cette parcelle dans le domaine public, lorsque cette incorporation est elle aussi antérieure à l'entrée en vigueur du code, et d'être compatible avec son affectation" (CE 3° et 8° s-s-r., 26 février 2016, n° 383935, mentionné aux tables du recueil Lebon).

Si la condition relative à la date d'établissement de la servitude est objective, celle tenant à sa compatibilité avec l'affectation de la parcelle sera laissée à l'appréciation de la juridiction.

Au cas d'espèce, la servitude, datant de 1932 répondait évidemment à la condition d'antériorité, tant par rapport à l'incorporation de la parcelle dans le domaine public qu'à l'entrée en vigueur du CG3P (1er juillet 2006) mais était en revanche incompatible avec le service public de l'éducation.  

C'est ce qu'a retenu le Conseil d'Etat pour qui son maintien "risquerait de perturber le déroulement des activités pédagogiques, d'autre part, qu'elle ferait peser un risque sur la sécurité de l'établissement en rendant difficile le contrôle des flux entrants et sortants du lycée".

En conséquence, le syndicat de copropriétaires n'était pas fondé à demander l'annulation du jugement attaqué.

Historique

<< < 1 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.